top of page
  • laurencetessier

3 repères pour travailler en mode projet

Vous êtes manager.

Vous devez piloter un projet transverse mais vous ne savez pas par où commencer.


Voici 3 repères à avoir en tête pour travailler en mode projet au sein de votre entreprise.


En tant que manager hiérarchique il vous arrive de faire du suivi de projet transverse.

Vous jonglez avec vos deux casquettes, celle de manager hiérarchique et celle de pilote de projet.


Votre équipe projet est constituée.

Vos compétences techniques et votre savoir-faire de manager vous permettent de clarifier et définir les objectifs du projet.

Vous êtes à l’aise pour en partager les enjeux, les livrables attendus et les grands jalons.


Mais comment structurer, animer et impliquer toutes les parties prenantes ?

Voici trois repères sur lesquels je m’appuie dans les projets que je pilote.


1. Organiser le travail en mode projet


D'expérience, la vie d'un projet n'est pas toujours un long fleuve tranquille : aléas, dérives, effet tunnel,...


Concrètement un manque d'organisation en amont du projet entraîne souvent un périmètre flou et une perte de temps sur le suivi du projet.


J’ai pris l’habitude, dès le début du projet, de :


1. clarifier la répartition des rôles,

2. définir les périmètres de responsabilité,

3. identifier les marges d'initiative,

4. convenir des modes de fonctionnement et de coordination en équipe


En mode collaboratif avec les membres de l’équipe projet.


Mes bonnes pratiques :


· Co-construire une charte d'équipe partagée

· S’appuyer sur une matrice RACI



2. Planifier pour donner de la visibilité


Un projet transverse à l'entreprise mobilise des personnes d'horizons différents, avec leur propre agenda et une disponibilité qui peut fluctuer tout au long du projet.


La planification est une étape indispensable pour organiser le déroulement des jalons du projet et optimiser ainsi les contributions de chacun.


Cela permet :

  1. de se doter d'une hauteur de vue sur le projet et

  2. d’anticiper pour solliciter les parties prenantes au bon moment

Mes bonnes pratiques :


· Utiliser une méthode de planification type diagramme de Gantt

· S’inspirer d’un tableau Kanban



3. Communiquer au fil de l’eau


Ces 2 premiers points sont nécessaires mais pas suffisants pour réussir le management d'un projet transverse.

Il s'agit aussi de maintenir l'implication de chacun par une communication adaptée au mode fréquent de travail hybride.


Mes bonnes pratiques :


· Déployer un outil de travail collaboratif comme Teams ou Talkspirit (pour ceux qui ne connaissent pas Talkspirit je prépare un article pour vous le faire découvrir)

· Mettre en place un calendrier de points réguliers en fonction du rythme du projet


En conclusion, ce que j’y gagne


Aujourd’hui, avoir développé ces compétences de pilotage de projet transverse me permet de lancer et mener des projets :


1. qui réussissent durablement

2. dont les parties prenantes sont engagées

3. qui génèrent un sentiment d’accomplissement individuel et collectif


J’accompagne les leaders et managers sur ces sujets, je serai ravie d’échanger avec vous.








Comentários


bottom of page